Syndrôme des loges d’effort chronique diagnostiqué par IRM et traité avec succès par fasciotomie assistée par endoscopie.

Jul 6 / François DUCOURANT
Le syndrôme des loges d'effort chronique (CECS) est une cause reconnue de douleurs aux jambes pendant l'activité physique. Ce syndrôme est un sous-ensemble du syndrôme des loges qui se définit par une pression accrue dans des compartiments musculaires spécifiques des membres, provoquant une compression des paquets vasculonerveux et entraînant l'apparition de symptômes. Le CECS a été décrit pour la première fois dans la littérature par Mavor en 1956, où la chirurgie s'est avérée être un traitement efficace. Cette pathologie affecte le plus souvent les membres inférieurs, mais des cas de CECS des extrémités supérieures ont été documentés. Les patients sportifs qui participent à des exercices de charge axiale répétitifs, comme la course de fond, présentent un risque accru de CECS. François nous traduit et synthétise cette fois-ci un Case report. 
Les symptômes se manifestent généralement pendant l’exercice et disparaissent avec le repos :

  • Engourdissements
  • Oppression
  • Raideur,
  • Douleurs et sensation de brûlure

Physiopathologie :


Bien que la pathophysiologie exacte du syndrôme de loge chronique d'exercice ne soit pas complètement comprise, il existe des théories dans la littérature qui déduisent une étiologie multifactorielle. Le déficit de compliance fasciale et l'augmentation de la pression au sein du muscle pendant l'exercice peuvent être la cause de cet état ischémique réversible.

Critères de diagnostic


Selon Pedowitz et al. :

  • Pression du compartiment avant l'exercice de 15 meme  
  • Pression du compartiment 1 minute après l'exercice supérieure ou égale à 30 meme  
  • Pression du compartiment 5 minutes après l'exercice de 20 meme  
  • Au moins un de ces critère doit être présent pour vali