Prise en charge fondée sur des preuves et facteurs associés au Return to Play après une blessure aiguë aux ischio-jambiers chez les sportifs : une revue systématique

Sep 2 / Victor Oswald
Les lésions des ischio-jambiers sont l'une des blessures les plus courantes chez les sportifs. En raison de la complexité des propriétés anatomiques et biomécaniques nécessaires pour faciliter les mouvements de la hanche et du genou, l'évaluation uniforme de l'épidémiologie des lésions des ischio-jambiers est toutefois difficile. Déterminer si la blessure affecte l'origine proximale ou le corps du muscle est une première étape importante pour élucider l'épidémiologie des blessures, comprendre la présentation clinique et identifier les complications potentielles. Les lésions proximales des ischio-jambiers surviennent principalement chez les patients d'âge moyen et sont souvent plus graves. À l'inverse, les lésions musculaires surviennent plus fréquemment chez les jeunes sportifs de sexe masculin présentant des facteurs de risque tels que des déficits de force ou de souplesse, et bien qu'elles soient initialement moins graves que les lésions proximales, il existe un risque important de récidive avec des lésions plus sévères.

La prise en compte de la localisation de la blessure est également importante pour déterminer la prise en charge clinique. Bien que l'approche de la rééducation soit adaptée en fonction de la localisation de la blessure, de sa gravité et des objectifs thérapeutiques du patient, la prise en charge comprend généralement la physiothérapie avec éventuellement une intervention chirurgicale concomitante ou des injections de plasma riche en plaquettes (PRP)
Avis du pôle scientifique de Kinesport
Pastille verte
Cette revue systématique est un article à faible risque de biais, tous les critères méthodologiques majeurs sont respectés permettant de limiter et contrôler au mieux les biais dans leur étude.
Malgré des recherches approfondies sur les méthodes de réadaptation et les progrès des techniques thérapeutiques visant à ramener rapidement les sportifs à la compétition tout en minimisant le risque de récidive, les lésions aiguës des ischio-jambiers continuent d'être à l'origine d'un grand nombre d'absences sportives, et les stratégies de prise en charge optimales ne font pas l'unanimité. Une prédiction précise du délai de Return to Play (RTP) est nécessaire pour guider la progression de l'activité et gérer les attentes du patient en matière de récupération. Bien que les cliniciens s'appuient souvent sur des facteurs cliniques et structurels glanés lors de l'examen initial et des examens d'imagerie par résonance magnétique (IRM) pour établir leur pronostic, la corrélation entre ces facteurs et le temps de récupération reste un sujet de débat.

L'objectif de cette étude était d'examiner systématiquement la littérature concernant la gestion fondée sur des preuves des blessures aiguës proximales et du corps musculaire des ischio-jambiers chez les sportifs et de rapporter les facteurs cliniques et IRM de base associés au RTP.

Méthode

 Critères d’éligibilité 

Les articles en anglais examinant la prise en charge et les facteurs affectant le retour à l'entraînement après une blessure aiguë aux ischio-jambiers ont été considérés comme admissibles, et ceux répondant à chacun des critères suivants ont été inclus :