Schémas de course des matchs de football LaLiga avant et après la suspension de la compétition en raison du COVID-19

Jun 23 / Arnaud BRUCHARD
Au cours du printemps 2020, l'apparition du coronavirus (COVID-19) a entraîné la suspension des compétitions sportives dans le monde entier, leur suspension étant l'une des nombreuses mesures prises par la plupart des pays pour réduire la propagation du virus. La suspension des compétitions sportives s'est accompagnée du verrouillage des territoires et du confinement à domicile. Dans le cadre de mon activité auprès des clubs élites de football et de joueurs professionnels, j’ai été confronté avec mon équipe 11Leader, comme tous les clubs, au problème de gestion de l’entraînement à distance durant le confinement. Face à cette situation sans précédent, il a fallu réfléchir à la planification du travail sans savoir combien de temps cela allait durer. Personne n’était préparé à cela. Il est facile a postériori de critiquer, mais selon moi, aucun staff n'est à blâmer, par le constat du niveau des performances post-lockdown. Bien au contraire, félicitons les staffs qui ont su réagir et s'adapter pour proposer le meilleur accompagnement possible. Néanmoins le nombre de blessures restera un sujet à analyses. 
Il faut savoir analyser les résultats de cette période pour pouvoir bien mieux réagir à une potentielle autre période à venir, et tirer des enseignements . Les Espagnols ont étudié de près les données de course avant et après le lockdown pour justement avoir des éléments de réflexion. En Espagne, la première vague de COVID-19 a eu lieu en mars 2020 et les autorités sanitaires nationales ont mis en place un confinement sévère qui a entraîné le confinement à domicile à partir du 14 mars. Au début, le confinement a été fixé pour une durée de deux semaines et les athlètes professionnels et d'élite ont lutté pour maintenir leur condition physique en s'entraînant à domicile, car ils pensaient que les compétitions sportives reprendraient dès la fin du confinement. Cependant, au final, le confinement à domicile a duré 8 semaines et les athlètes ont dû effectuer des formes multiples et innovantes d'entraînement à domicile pour tenter d'atténuer les effets de désentraînement du confinement sur leur condition physique. Dans le football professionnel espagnol, les joueurs ont essayé de conserver leurs habitudes d'entraînement à leur domicile, en suivant des programmes individualisés fournis par staff technico-médical. Les programmes d'entraînement comprenaient principalement des activités basées sur la force avec des charges corporelles, des activités de proprioception, des exercices réalisés avec des déplacements à faible amplitude et quelques exercices basés sur l'endurance comme la course sur un tapis roulant ou le cyclisme sur un vélo d’appartement. Chaque équipe avait ses programmes, ce qui peut créer une forme de biais à cette étude mais l'idée des auteurs était de rester sur de l'observationnel des matchs officiels post-lockdown. Malgré l'effort du staff des équipes, l'inclusion d'actions de course à haute intensité dépendait des conditions de confinement à domicile de chaque joueur. Pour cette raison, l'exécution de déplacements spécifiques au football, tels que les accélérations/décélérations, les sprints et les changements de direction, était difficile à réaliser à domicile pour la plupart des joueurs. Plus précisément, pour la première division de football professionnel en Espagne (LaLiga), une période de réentraînement de 4 semaines a été établie après le lockdown, puis la compétition a repris le 8 juin 2020 et les 11 matchs restants pour terminer le championnat ont été achevés avec succès. La nécessité d'étudier l'effet du lockdown sur la performance dans le football a été suggérée en analysant les modèles d'ac