Temps de RTP et performances après lésion du ligament collatéral médial chez des footballeurs professionnels de niveau élite

Nov 22 / Nicolas CAMPET
Les footballeurs de niveau élite sont particulièrement exposés aux blessures du genou et particulièrement au ligament collatéral médial (LCM). Celui-ci est le ligament le plus communément atteint du genou, avec un taux de 0,33/1000 heures de jeu. Son atteinte est le plus souvent consécutive à un stress en valgus par contact direct. Tacler et être taclé étant les mécanismes les plus couramment rapportés. Bien que la majorité des lésions traumatiques du LCM soient traitées non chirurgicalement avec de la rééducation et des contentions, elles représentent les lésions traumatiques les plus courantes en terme de jours perdus dans le football professionnel.
Il a été rapporté que l’incidence des lésions du LCM est 2 fois plus élevée chez les footballeurs masculins que féminins, avec une moyenne de 23 à 24 j de jours perdus sans jouer. Cependant, les effets de la lésion du LCM sur les performances futures après récupération n’a jamais vraiment été identifiée. Comme les footballeurs professionnels sont des sujets particulièrement à risque, il apparaît primordial de mieux connaître les lésions du LCM, leurs conséquences sur les jours perdus sans jouer et l’impact sur les performances après RTP

L’objectif de cette étude est donc de déterminer, parmi les athlètes des 5 meilleurs championnats européens, le taux et le temps de RTP post lésion (1), d’investiguer l'incidence de la récidive après RTP (2) et enfin d'évaluer les effets à long terme sur la performance future

Méthode

Identification des joueurs

Une revue rétrospective de 2000 à 2016 de footballeurs professionnels évoluant dans les 5 grands championnats européens a été conduite grâce à des données publi