Problèmes de dos : Avantages et inconvénients des exercices de renforcement du tronc dans le cadre de l'entraînement des athlètes

Jun 29 / Kinesport
Le mal de dos est un problème fréquent chez les athlètes et peut affecter leurs performances. Il existe de nombreux facteurs de risque potentiels pour le mal de dos chez les athlètes. Contrairement à des études portant sur le rôle des facteurs de risque spécifiques au sport (par exemple, les sollicitations de la colonne vertébrale, le volume d'entraînement, les charges internes et externes, etc.) dans l'augmentation de l'occurrence des maux de dos et des blessures rachidiennes, moins d'attention a été accordée à l'étude des effets positifs des sports (par exemple, la danse, la natation, le tai-chi, le yoga, etc.) sur la prévention et/ou la réduction des problèmes de dos chez les athlètes. Une revue systématique de Shah-Tahmassebi (2014) a identifié que les effets les plus importants de l'exercice sur la morphologie des muscles du tronc ont été rapportés par des études mettant en œuvre des programmes d'entraînement consistant en des exercices de contrôle moteur combinés à des exercices de résistance.

Une étude systématique récente de Gordon et Bloxham (2016) a révélé qu'un programme d'exercices généraux combinant force musculaire, souplesse et aérobie est bénéfique pour la rééducation des lombalgies chroniques non spécifiques. Cependant, la question demeure de savoir s'il existe un effet positif sur la santé du dos à la suite d'entraînements spécifiques du tronc chez les athlètes de compétition dans leur sport, et si oui, lequel de ces entraînements est le plus efficace.

Objectifs :


  • Recenser les publications qui traitent des effets des exercices de renforcement du tronc dans l'entraînement des athlètes sur la réduction de l'incidence des lombalgies et/ou leur prévention 
  • Analyser la relation entre le niveau de force musculaire du tronc et les lombalgies chez les athlètes de sports d'équipe et individuels 
  • Identifier les lacunes dans la littérature existante et proposer des recherches futures sur ce sujet 

Matériel et méthodes

  • Scoping review  

  • Principaux critères d'inclusion : 
(i) La population concernée était composée d'athlètes pratiquant des sports individuels et collectifs (compétitions de jeunes, d'adultes, nationales et internationales)
(ii) Conception de cohorte prospective ou transversale
(iii) Taux de prévalence de lombalgie était rapporté
(iv) Programme d'entraînement dans les études d'intervention était décrit ;
(v) Essai contrôlé randomisé (en simple ou double aveugle) était mené
(vi) Méthodes de test valides et fiables

  • Les études qui ne répondaient pas aux critères d'admissibilité de cette revue ont été exclues. 

  • L'évaluation qualitative des études sélectionnées a été menée indépendamment par les deux auteurs de la revue (liste modifiée de Downs et Black, AXIS). Le score des études était de 11 à 15 sur 20. 

Résultats


Aperçu des études éligibles
  • 21 études sélectionnées : 14 études (66,7%) visaient à étudier la relation entre la lombalgie et la morphologie du muscle multifidus lombaire (LMM), la force et l'endurance des muscles du core dans différents sports. Les 7 autres études (33,3 %) ont examiné l'effet de différents programmes d'entraînement des muscles centraux sur la pr