Le muscle plantaire - Curiosité anatomique ou structure ayant une valeur clinique importante ? Une revue complète de la littérature actuelle

Mar 25 / XAVIER LAURENT
Gonera et collaborateurs ont récemment publié une review dans le journal Annals of Anatomy dont l'objectif était de fournir une revue complète de la valeur clinique du muscle plantaire. Pour la réaliser, les auteurs se sont basés sur une centaine d’articles publiés sur la période s’étalant de 1878 à 2020.
Xavier Laurent vous propose un résumé de cette publication.
Les auteurs rapportent des points importants, parmi ceux-ci, nous pouvons par exemple relever :

  • Les études les plus récentes et plus anciennes s'accordent pour dire que ce muscle dérive de la partie latérale du complexe gastrocnemius et pourrait donc également être appelé le « gastrocnemius tertius ».
  • Des études portant sur la densité des fuseaux neuromusculaires ont révélé que le muscle plantaire possède 5,5 fois plus de fuseaux neuromusculaires par gramme que les muscles gastrocnémiens et soléaire : le muscle plantaire peut fournir au système nerveux central des informations proprioceptives sur la position du pied.
  • D’un point de vue épidémiologique, les études américaines et asiatiques publiées après 2000 ont rapporté une prévalence du muscle plantaire supérieure à 90%.
  • Concernant son anatomie, de multiples classifications existent sans qu’aucune ne soit complète, rendant alors les connaissances complexes pour les cliniciens. Celles-ci rapportent par exemple jusqu’à 6 types différents.
  • Il semble que le tendon du muscle plantaire pourrait être impliqué dans la tendinopathie d'Achille de la portion moyenne.
  • Certains auteurs ont évoqué le muscle plantaire dans la pathologie du Tennis Leg. 
  • Dans la présente étude, les auteurs rapportent que près de 99 % des cas de Tennis Leg ne sont pas liés à la rupture du muscle plantaire.

Résumé

En résumé, le tendon plantaire est censé être une excellente entité pour la procédure de prélèvement. Les études cliniques ont prouvé son utilité dans la chirurgie des ligaments latéraux de la cheville et la reconstruction tendineuse de la main. Malheureusement, en raison du taux d'échec élevé, elle est encore perçue comme une méthode précaire. Il est possible qu'une nouvelle méthode de prélèvement, qui inclut le contournement des points émergents, soit nécessaire.

L'article

B. Goneraa, K. Kurtysa, Friedrich Paulsenb, Michał Polgujd, Robert F LaPradee, Dariusz Grzeleckif, Piotr Karaudaa, Ł. OlewnikaThe plantaris muscle – Anatomical curiosity or a structure with important clinical value? – A comprehensive review of the current literature. 
https://doi.org/10.1016/j.aanat.2021.151681
0940-9602/© 2021 Elsevier GmbH.