Prévalence et incidence de la lombalgie chez les coureurs à pieds : une revue systématique.

Jan 18 / François DUCOURANT
La course à pied est l'un des sports les plus pratiqués par la population adulte dans le monde entier, en raison du coût raisonnable de l’équipement et de ses grands effets bénéfiques sur la santé. Les avantages de la course à pied comprennent le contrôle du poids et la prévention des maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires, qui entraînent une réduction générale du risque de mortalité. Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation considérable de l’intérêt pour la course à pied de compétition et de loisir, même chez les sujets qui n'ont pas de connaissances appropriées sur les méthodes d'entraînement. Bien qu'il soit prouvé que ce sport est l'un des moyens les plus efficaces d'atteindre un bon état de santé et de forme physique, des études récentes indiquent qu'elle comporte également un risque relativement élevé de blessures associées. Les blessures liées à la course à pied (RRI) affectent principalement les articulations des membres inférieurs, du bassin et de la colonne lombaire, provoquant des douleurs musculaires, tendineuses et articulaires, qui se traduisent souvent par des lombalgies (LBP). Dans 90 % des cas, la lombalgie est définie comme non spécifique, car les causes patho-anatomiques musculo-squelettiques ne sont pas clairement identifiées et fiables. La lombalgie est l'un des problèmes de santé les plus courants dans le monde, que 80% des adultes rencontrent à un moment ou à un autre de leur vie. Malgré les nombreuses études publiées sur la prévalence et l'incidence de la lombalgie, il n'existe pas de consensus clair concernant son impact épidémiologique réel. A l’image de la population générale, un grand nombre d'athlètes souffrent également de lombalgie. Le taux d'incidence de la lombalgie chez les athlètes peut atteindre 30 % selon le sport pratiqué.
Les études publiées dans la littérature scientifique se concentrent principalement sur les RRI en général, mais il n'existe pas de revues systématiques (SR) traitant spécifiquement de la prévalence, de l'incidence et des facteurs de risque de la lombalgie chez les coureurs. C’est la raison pour laquelle, Maselli et al. se sont intéressés à ce sujet dans leur étude publiée en 2020 : Prévalence et Incidence de la lombalgie chez les coureurs : une revue systématique. Les objectifs de cette étude étaient d'enquêter sur la prévalence et l'incidence de la lombalgie chez les coureurs, ainsi que les facteurs de risque spécifiques pour l'apparition de la lombalgie. François DUCOURANT vous propose la traducion synthèse de cette publication.

MÉTHODES

Stratégie de recherche :

Une recherche documentaire a été effectuée dans les bases de données suivantes, depuis leur création jusqu'au 31 juillet 2019 : PubMed, CINAHL (EBSCO), Google Scholar, Ovid, PsycINFO, PSYNDEX, Embase, SPORTDiscus, Scie