Efficacité des programmes d’échauffement (WIPs) dans la prévention des blessures en lien avec le sport chez les enfants et les adolescents : Une revue systématique et méta analyse

Aug 9 / Nicolas Campet
La participation à un sport est un facteur majeur de blessure apparaissant chez les enfants et les adolescents. Selon un rapport de l’OMS datant de 1998, 21,8% des blessures touchant des enfants âgés de 11, 13 et 15 ans étaient des blessures liées au sport ou aux activités physiques. La plupart des blessures sont subis par des jeunes garçons dans la tranche d’âge 10-14 ans, les mécanismes de chutes et de blessures sportives étant les mécanismes lésionnels les plus communément identifiés. C’est pourquoi les interventions visant à prévenir ces blessures sportives sont importantes, ce afin de limiter l’impact personnel et social associé au traitement et à la réhabilitation. En parallèle, elles aident à maintenir des résultats positifs sur la réduction de l’obésité, la santé cardio vasculaire et le développement des aptitudes physiques.
Bien que de nombreux essais contrôlés randomisés (RCT) aient été déjà réalisés sur des programmes interventionnels de warm up (WIP) chez les enfants et les adolescents ces dernières années, il demeure quelques contradictions et inconsistances sur les résultats obtenus. C’est pourquoi il est nécessaire d’aller plus loin dans l’analyse de ces résultats et de proposer une méta analyse.
L’objectif de cette étude est donc de déterminer l’efficacité des WIPs sur les taux de blessures chez les enfants et adolescents à travers une méta-analyse. Des comparaisons ont été réalisées entre différents WIPs et un échauffement traditionnel (par exemple, uniquement la course et les étirements). De façon plus précise, la recherche s'est concentrée sur trois types de WIPs : des échauffements complets, des échauffements neuromusculaires et des échauffements d'équilibre.
Avis du pôle scientifique de Kinesport
Pastille verte
Cette méta-analyse est un article à faible risque de biais, tous les critères méthodologiques majeurs sont respectés permettant de limiter et contrôler au mieux les biais dans leur étude.
De plus, certains effets modérateurs directement liés aux participants (par exemple, l'âge, le sexe, le niveau de sport), le background (certains paramètres liés à la pratique, le type de sport) et les variables et caractéristiques des WIPs sur la réduction du risque de blessure (par exemple, le contenu, la compliance) ont été évalués.

Matériel et méthodes

 Définition des termes

La blessure sportive a été définie comme n’importe quelle blessure survenue dans le cadre d’un sport ou une activité récréative, à l’école ou en dehors, et qui a résulté en du temps manqué sur la participation à l’activité ou qui a requis une consultation médicale. Toutes les blessures qui ont été en accord avec cette définition ont été incluses.
Dans cette étude, les WIPs ont été définis comme une série d’exercices physiques incluant du travail de force, d’équilibre, du travail aérobie, d’étirement etc… réalisé au début de chaque session dans le but d’augmenter la température musculaire et prévenir les blessures liées à la pratique.

 Stratégie de recherche

Une revue systématique de la littérature a été réalisée en décembre 2021, en utilisant les bases de données PubMed, EMBASE, Web of Science, SPORTDiscus et Cochrane.

 Sélection des études

Les critères d’inclusion étaient 
  • Articles originaux publiés intégralement 
  • Articles investiguant le résultat de blessures lors de la pratique du sport à l’école ou non
  • Articles évaluant un programme de prévention par warm up incluant des programmes complets, neuromusculaires ou d’équilibre
  • Participants sportifs âgés de 18 ans ou moins
  • Design d’étude analytique (RCT ou cluster RCT)
Les critères d’exclusion étaient 
  • Les essais contrôlés non randomisés
  • Les rapports de cas
  • Les abstracts (résumés) publiés
  • Les comptes rendus de conférence ou les revues