Lésions musculaires : une classification propre au mollet ?

Nov 8 / ARNAUD BRUCHARD

Depuis 20 ans, je partage avec mes confrères les connaissances sur les lésions myo-aponévrotiques, sous l’avronyme LMA que j ai crée en 2001. J’ai toujours de mon côté avec mes collaborateurs, préservé une démarche scientifique et expérimentale avec toutes nos limites. À ce jour, mon cours repose sur plus de 1000 bibliographies récentes mais aussi sur l’expérience de plus de 1000 LMA traitées dans le sport de haut niveau. J’attache une importance particulière à la definition même de la lésion myo-aponévrotique que j’ai revu en 2019, la nomenclature, la teneur conjonctive atteinte , la démarche clinique , le raisonnement, la compréhension des mécanismes lésionnels à travers une dimension biomécanique, neurale et géométrique, et enfin la réhabilitation criteria-based. La littérature récente permet aujourd’hui de contredire tous les errements actuels sur les réseaux sociaux et d’avancer avec plus de connaissances et de sérénité.

Le BJSM met en avant une publication récente, après la méta-analyse et revue systématique de Wilke et al. en 2019 qui reconnait « les lésions myo-collagéniques », de Pedret et Balius, deux grands professionnels espagnols que je vous incite à suivre, sur les lésions spécifiques du mollet. Les blessures affectant le Gastrocnémien médial (GM) ont une grande hétérogénéité dans leur présentation et leur pronostic malgré le fait qu'elles se produisent avec le même mécanisme lésionnel. Il est donc indispensable de pouvoir en dicerner les raisons. 

Pedret et Balius sont reconnus en Espagne non seulement pour leurs travaux et publications sur le sujet des lésions musculaires, mais aussi leur présence dans le dernier consensus espagnol (mais aussi la MLGR du Barca) sur ces lésions musculaires. Ils ont proposé un système de classification spécifique des atteintes non contact du mollet et plus particulièrement du Gastrocnémien Médial (GM). Pour cela, ils ont réalisé une étude sur 115 sujets (64 athlètes et 51 travailleurs) présentant une blessure du GM qui ont été divisés en 5 types de blessures.

Voici leur proposition de Classification échographique :
TYPE 1.
Lésion myoaponeurotique SANS atteinte aponévrotique
TYPE 2
Lésion myoaponeurotique AVEC atteinte aponévrotique :
 Type 2A: <50%
Type 2B: > 50%
 TYPE 3
Lésion aponévrotique du Gastrocnémien Médial.
TYPE 4 
Blessure mixte (Type 2B + Type 3).