Peut-on identifier les raisons pour lesquelles les athlètes ne reprennent pas le sport après une arthroscopie de la hanche pour un conflit fémoro-acétabulaire ?

Jan 15 / Benjamin FRAISSE
Revue systématique et méta-analyse

L'arthroscopie de la hanche a été reconnue comme une procédure efficace pour le traitement du syndrome de conflit fémoro-acétabulaire (FAI, ou FAIS= femoro acetabular impingment syndrome) chez les patients physiquement actifs. Le taux de retour au sport après cette procédure chez les sportifs de loisir et de haut niveau se situe entre 80% et 100%.

Les facteurs qui sont associés à un taux de retour au sport plus élevé chez les athlètes subissant une chirurgie arthroscopique de FAIS comprennent :

  • un âge plus jeune
  • une durée plus courte des symptômes
  • une fonction de la hanche relativement maintenue -l'absence de lésions graves du cartilage.

Cependant, certains patients ne souhaitent pas reprendre une activité physique après l'opération pour des raisons sans rapport avec leur hanche. Contrairement aux athlètes qui récupèrent avec succès après une arthroscopie de la hanche, il existe peu d'informations sur l'évolution clinique des athlètes qui ne reprennent pas le sport. À l'exception de quelques études qui ont comparé les caractéristiques des athlètes qui reviennent et de ceux qui ne reviennent pas après une chirurgie arthroscopique de la hanche, l'identification des facteurs de risque d'échec de l'arthroscopie de la hanche chez ces patients a souvent résulté d'une analyse secondaire. Par conséquent, le nombre et l'évolution postopératoire des athlètes qui ne reviennent pas après une arthroscopie de la hanche pour une FAIS ne sont pas systématiquement rapportés. En outre, les raisons de l'absence de retour au sport ne sont pas encore étudiées.
Avec la popularité croissante de l'arthroscopie de la hanche pour traiter les FAIS chez les athlètes, il convient de prêter attention aux patients qui ne peuvent pas reprendre le sport afin d'améliorer le taux de réussite de cette procédure.
L'objectif de cette revue systématique (ici traduite vet synthétisée) était de déterminer le taux d'athlètes qui ne reprennent pas le sport après une arthroscopie de la hanche pour FAIS, les raisons déclarées de leur non-reprise du sport, et le taux de « procédures ultérieures de la hanche » (seconde arthroscopie de la hanche, ou remplacement total de la hanche = prothèse) pratiquées chez les athlètes qui ne reprennent pas le sport. Les auteurs ont émis l'hypothèse qu'un faible pourcentage d'athlètes ne pourraient pas reprendre le sport après une chirurgie arthroscopique de FAIS et que le nombre de patients qui ne reviennent pas en raison de problèmes liés à la hanche serait comparable au nombre d'athlètes qui ne reviennent pas en raison de problèmes sans rapport avec la hanche.

MÉTHODE

Stratégie de Recherche et de Sélection des sujets

Le calendrier de l'étude va de la création des bases de données jusqu’en 2019. Les articles potentiellement éligibles ont été récupérés en effectuant une recherche dans les bases de données PubMed, Scopus et Web of Science à l'aide de multiples combinaisons des termes suivants, en anglais : ‘‘hip arthroscopy’’, ‘‘sport’’, ‘‘return to sport’’, ‘‘not return’’, ‘‘athletes’’,
‘‘femoroacetabular impingement’’, ‘‘FAI’’, ‘‘femoroacetabular impingement syndrome’’, ‘‘FAIS’’, ‘‘active’’ and ‘‘physically active’’. Après l'élimination des doublons, les articles ont été passés au crible par titre, résumé et texte intégral par deux évaluateurs indépendants. Un troisième évaluateur a été consulté en cas de désaccord.
Les études qui indiquaient clairement le nombre ou le taux d'athlètes qui ne reprenaient pas le sport après une arthroscopie primaire de la hanche pour le FAIS et qui fournissaient également tout type d'information sur les caractéristiques et/ou l'évolution clinique de ces patients, ont été inclues. Les études qui n'indiquaient pas clairement le nombre de patients qui ne reprenaient pas le sport ou qui ne fournissaient aucune information sur les athlètes qui ne reprenaient pas le sport ont été exclues. Le tableau 1 présente les critères de l'étude.

RÉSULTATS

Recherche documentaire et évaluation de la qualité
  • 47 articles faisant état du taux de retour au sport après une arthroscopie de la hanche pour le FAIS ont été identifiés
  • Cependant, seuls 20 d'entre eux étaient éligibles pour être inclus dans cette analyse sur la base des critères présentés dans le tableau 1.
  • Le pourcentage d'accord entre les examinateurs était de 90 % à tous les stades de la sélection, ce qui est acceptable. Une hétérogénéité significative des études a été détectée (I2 = 83,41% ; 95% CI, 75,52-88,75 ; P \.0001). Le biais de publication était évident dans cette étude, comme le montre l'asymétrie de la courbe en entonnoir de la figure 2.
  • Le niveau de preuve était de niveau 3 dans 15 % (3/20) des études et de niveau 4 dans 85 % (17/20) des études.

Population de l’étude
Cette méta-analyse a porté sur 1093 athlètes qui ont subi une arthroscopie de la hanche pour le FAIS, et parmi ceux-ci, 173 athlètes n'ont pas pu reprendre une activité sportive. Seules 2 études (2/ 20 ; 10%) ont indiqué l'âge des athlètes qui n'ont pas repris leur activité, tandis que le sexe a été indiqué dans 3 études (3/20 ; 15%).
Taux d'athlètes