Délai de reconstruction du LCA et relation avec les déchirures méniscales

Nov 20 / Germain SANIEL
Dans de précédentes publications, nous avions mis en relief les notions de délais d’intervention optimales pour une chirurgie après lésion du LCA, et également, les principes fondamentaux de la rééducation préopératoire dans le cadre d’une chirurgie de reconstruction du LCA (ACLR).
Malgré le fait que les lésions du LCA sont de plus en plus courante, le délai idéal de reconstruction, ou tout du moins de chirurgie, fait toujours débat. Notre connaissance des conséquences éventuelles d’un temps d’attente trop important avant la chirurgie, doit nous faire réfléchir sur notre action thérapeutique.
Dans ce contexte, les liens entre le délai de l’ACLR et le développement des déchirures méniscales, est un élément qui semble nécessaire d’investiguer.
Dans une revue de la littérature avec méta-analyse parue récemment dans AJSM, Apostolos D. Prodromidis et al. ont tenter de déterminer s’il existe une relation entre le moment de la rupture du LCA à la reconstruction de ce dernier, et le développement des déchirures méniscales durant cette période.