La voie à suivre : L'augmentation extra-articulaire est un élément essentiel de la chirurgie contemporaine du ligament croisé antérieur.

May 9 / Germain SANIEL
Depuis plusieurs années, nous portons une attention particulière sur les publications concernant la chirurgie du LCA. Récemment, de nombreux auteurs ont porté leur recherche sur les plasties extra articulaires antérolatérales bien connues en France dans les années 80, mais abandonnées en raison des risques de raideurs et de complications.

Ainsi, depuis la redécouverte du ligament antérolatéral (anterolateral ligament - ALL) du genou, ces plasties extra-articulaire (EA) ont retrouvé une place importante dans la reconstruction du LCA en démontrant principalement une diminution du taux de re-rupture. La reconstruction de l’ALL et la ténodèse latérale extra-articulaire sont les deux méthodes les plus utilisées à ce jour. Thedore B. Shybut dans un éditorial nous explique en quoi l’EA est un élément essentiel de la chirurgie contemporaine du LCA.

En 2013 la redécouverte d’un « nouveau » ligament du genou rapporté par Claes et al. a entrainé pléthore d’étude scientifiques sur l’anatomie, l’épidémiologie et la biomécanique en lien avec ce ligament antérolatéral (ALL), afin de comprendre sa contribution dans l’instabilité du genou dans le cadre d’une lésion du LCA.
A ce jour, l’ALL est beaucoup mieux compris comme faisant partie intégrante du complexe antérolatéral, ce qui a entrainé l’émergence de sa reconstruction depuis quelques années. Parallèlement, la renaissance de la ténodèse extra-articulaire latérale en tant qu’alternative d'augmentation