Déficit de force musculaire de l'abducteur de la hanche comme facteur de risque d'entorse de la cheville en inversion chez les joueurs de football universitaires masculins : Une étude de cohorte prospective

Sep 2 / Kinesport
Environ 70 à 85 % des entorses de la cheville sont des entorses en inversion. Par conséquent, du point de vue de la prévention des blessures, les entorses de la cheville en inversion chez les jeunes footballeurs masculins sont particulièrement intéressantes. Pour prévenir les entorses de la cheville en inversion, nous devons reconnaître les facteurs de risque chez les jeunes footballeurs masculins.

Objectif et Méthode


Objectif :

Clarifier les facteurs de risque d'entorse de cheville en inversion de manière prospective dans une population relativement importante de jeunes hommes jouant au football.

Méthodes :

  • Etude de cohorte prospective
  • 145 Joueurs de football masculins universitaires au cours de la saison 2019
  • Données sur les facteurs de risque potentiels recueillies lors d'une évaluation médicale de pré-saison :

     o Mesures anthropométriques (Poids, Taille, IMC, hauteur naviculaire)
     o Tests de laxité et de flexibilité articulaire
     o Test de flexibilité musculaire
     o Test de force musculaire (Flexion et extensions isométriques de genou, abduction isométrique de hanche)
   o Test d'équilibre

  • Participants suivis pour des blessures pendant la saison
  • Diagnostic de l'entorse de la cheville en inversion : une blessure était définie comme